L’envoyé de l’Iran en Égypte affirme que les États-Unis et Israël cherchent à semer la division dans le monde arabe

Sa déclaration intervient à la lumière d’un diplomate égyptien affirmant dans une interview que l’Iran et Israël sont les plus grands ennemis du monde arabe. Ce commentaire fait également suite à une série de normalisations des liens entre les pays arabes et Israël sous médiation américaine.

Le chef de la Section des intérêts de l’Iran en Égypte, Nasser Kan’ani, a mis en garde les États arabes de tomber dans un piège politique prétendument promu par les États-Unis et Israël et de chercher à semer la division entre les États arabes et l’Iran.

Kan’ani a noté que l’Iran et le monde arabe ont une longue histoire d’échanges sociaux et culturels, et a souligné que Téhéran soutenait activement la coopération régionale avec ses voisins.

« Les intérêts de l’Iran et du monde arabe ne seraient pas respectés par une telle confrontation », a souligné le diplomate iranien.

Le chef de la diplomatie iranienne a affirmé que Tel Aviv, qu’il accusait d’être responsable de la division des Arabes et des Iraniens, avait été fondée pour « hostilité » envers le monde arabe et a appelé d’autres Etats à ne pas considérer Israël comme un ami.

Les déclarations de Nasser Kan’ani font suite aux affirmations du diplomate égyptien Mostafa el Feki dans une récente interview selon laquelle l’Iran et Israël sont les principaux ennemis du monde arabe.

Quatre États arabes ont récemment annoncé l’établissement de liens diplomatiques avec Israël – Bahreïn, les Émirats arabes unis, le Maroc et le Soudan. Ils rejoignent l’Égypte et la Jordanie à ce titre, qui ont des liens établis de longue date avec Tel Aviv.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *