Bianca Monica revient à Piano’s Tomorrow Night

Si vous êtes à la recherche d’un spectacle inspirant pour vous détendre ce week-end, consultez la chanteuse et auteure-compositrice Bianca Monica, qui sera de retour chez Piano le 6 septembre à 23h. L’auto-décrit par Bianca « pop/rock avec beaucoup de sentiments » est soulful et mélodique, et le chanteur s’inspire d’artistes classiques comme Bob Dylan et Eric Clapton, ainsi que des artistes indépendants comme The War on Drugs, The Damnwells et Whiskeytown.

« Je suis attirée par l’intimité du piano – de l’éclairage à la taille de la pièce – tout se sent à distance », dit-elle. « e pourrais facilement tomber sur les gars dans le groupe. Je pourrais facilement tendre la main et toucher quelqu’un. J’aime être proche des gens et ressentir cette énergie.

Vous pouvez écouter son single iTunes, Lost, ici: www.soundcloud.com/bianca-monica-music

Quel est le processus d’écriture de vos chansons?

J’ai collaboré sur le PE que j’ai l’intention de sortir prochaine. Je traversais beaucoup de choses quand je travaillais sur ce disque et je pense que c’est vraiment difficile d’essayer de faire une œuvre d’art quand vous êtes si émotionnellement enveloppé dans tout ce qui se passe dans votre vie. C’était un effort de collaboration entre moi et Tommy Eichmann, un musicien et producteur très talentueux ici à New York. Il m’a beaucoup tiré de moi et j’ai de la chance d’avoir travaillé dessus avec quelqu’un qui me connaît depuis que j’ai 14 ans. Une époque où j’avais des franges folles et face à un groupe de rock alternatif plein de mecs.

Vous inspirez-vous de votre quartier (Nolita) et des LES ?

Mon environnement m’inspire tous les jours. J’ai écrit beaucoup de nouvelle musique maintenant, et il est si difficile de ne pas incorporer un nom de rue ou un coin spécifique ou un endroit.

Comment votre son a-t-il évolué depuis que vous avez commencé à écrire de la musique ?

J’ai l’impression que mon son est en constante évolution. Plus j’ai d’expériences, plus je joue de spectacles, plus je répète, plus j’écris de chansons, mon son mûrit et change. Je pense que c’est vraiment génial.

Quelle chanson êtes-vous le plus impatient de jouer?

Je pense que Lost est vraiment amusant à jouer parce que c’est le seul que j’ai publié sur iTunes et Soundcloud jusqu’à présent. C’est le meilleur sentiment quand vous regardez dehors et les gens chantent votre chanson de retour à vous.

Quel a été le plus grand défi dans votre carrière musicale jusqu’à présent?

J’essaie de trouver un groupe. Comme il s’agit d’un projet solo, il a été difficile d’essayer de trouver le bon mélange de gars à jouer avec qui ont une grande chimie sur scène et en répétition. Il a fallu un an, mais il valait la peine d’attendre et il se sent finalement bien.

Quelle est la prochaine étape pour votre musique?

Écrire, ré-écrire et jouer des spectacles. Je m’ouvre pour Anna Nalick le 7 Novembre à Mexicali Live à Jersey, dont je suis tellement excité. Je me souviens que sa chanson Breathe (2h du matin) a été l’une des premières chansons que j’ai apprises sur mon clavier en 8e année. Si bizarre comment les choses se passent parfois.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *